Vader (Père)

namethumb_w600px_img_event_e34b33cb-640f-4698-acb8-225e2981c6739 © Herman Sorgeloos
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre de la Ville (Paris)

2 Place du Châtelet
75004 Paris

7 juil. 2015 - 11 juil. 2015

juillet 2015 :

  • Mardi 7 de 20:30 à 22:00
  • Mercredi 8 de 20:30 à 22:00
  • Jeudi 9 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 10 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 11 de 20:30 à 22:00

Peeping Tom crée à chaque pièce un univers singulier. à découvrir à tout prix.

Vader se déroule dans la salle des pas-perdus d’une maison de retraite dont les murs imposants accentuent le fait que l’action a lieu en sous-sol. Au centre de cette antichambre entre le monde des vivants et celui des morts trône la figure du père, qui semble se distancier peu à peu de la société des hommes. Son effacement ne renvoie pas tant à l’histoire d’un individu qu’à la mythologie même du père ; à travers des scènes qui explosent et se figent brusquement, il apparaît en même temps divin et ridicule, doté d’une riche vie mentale, et déconnecté, sur le déclin, vide. Son passé recèle-t-il un secret profond, ou serait-il simplement fou ou délirant ? Les autres résidents et le personnel l’observent avec haine et amusement, affection et indifférence. La pièce joue sur ce fossé grandissant entre la perception et la réalité dans le corps en déclin et le cerveau sénile. Le temps semble ralentir, comme pour s’accorder à la lenteur des gestes ; la parole et la musique deviennent bruit, la vision se trouble, et le monde lui-même semble ne faire sens seulement dans la mesure où il incarne un souvenir ou une projection. Vader explore avec un humour poignant le moment où l’imagination ou la maladie d’un vieil homme, une sorte de Don Quichotte contemporain, menace de faire basculer les réalités du quotidien d’une maison de retraite dans le rêve. Présentation par la Compagnie.