Until the Lions

namethumb_w600px_img_event_c27781bf-891c-44be-864c-9f14be48d5511 © Jean Louis Fernandez
  • Contemporaine (Danse)

Bonlieu (Annecy)

1 Rue Jean Jaurès
74000 Annecy

19 jan. 2018 - 20 jan. 2018

janvier 2018 :

  • Vendredi 19 de 20:30 à 21:30
  • Samedi 20 de 20:30 à 21:30

Une pièce fascinante

Akram Khan, immense chorégraphe britannique, revient à Bonlieu avec un de ses plus grands succès. Mêlant ses racines indiennes, la danse kathak et sa connaissance virtuose de la danse occidentale, il nous raconte une épopée tirée du Mahabharata. Danseurs et musiciens nous emportent dans l’aventure magnifique d’Amba. La danse est belle, le mouvement est ample et les images de ce grand spectacle demeurent longtemps dans les mémoires des spectateurs.
Cette création est une adaptation du recueil Until the Lions: Echoes from the Mahabharata, par l’écrivaine Karthika Naïr qui est aussi l’auteure du scénario de cette pièce. Livre fondamental de la civilisation indienne, le Mahabharata raconte la mythologie hindoue en dix-huit livres et 81936 strophes. « Dans ces contes passionnants, les figures qui n’ont cessé d’habiter mes souvenirs s’avèrent être les personnages féminins, et leurs voyages. Héroïnes souvent incomprises, modèles de force et d’imagination dans leur capacité à résister. Ce sont leurs histoires méconnues qui aujourd’hui continuent de m’accompagner. »
Le titre de la pièce, Until the Lions, est tiré d’un proverbe africain qui dit : « Aussi longtemps que les lions n’auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur. » Amba n’est pas forcément une héroïne, mais elle défie le jugement de la société. Parce que la tradition lui interdit de combattre celui qui l’a offensée, elle se métamorphose en homme-guerrier pour livrer son combat et se libérer. Au-delà du récit, le processus de la métamorphose occupe la place centrale de cette pièce fascinante.

——————————–
Référencement web par DanseAujourdhui

https://www.danseaujourdhui.fr/agenda-spectacles-danse-pres-de-chez-moi/