Soirée Danse : 2072 + ECHO

namethumb_w600px_img_event_28a4d8ca-94de-4aa5-bd21-8cfb4a6a375f © Claire Jenny et Etienne Aussel
  • Contemporaine (Danse)

Centre des Arts (Enghien-les-Bains)

16 Rue de la Libération
95880 Enghien-les-Bains

10 mar. 2018

Le Samedi 10 mars 2018 de 20:00 à 21:40.

Réalités augmentées

« 2072 » Daniel Larrieu

Projet conçu avec des groupes de publics amateurs du territoire de deux générations différentes dans le cadre de la résidence longue de Daniel Larrieu au Centre des arts.

« En 2072, une personne de 16 ans en 2017 aura 70 ans ! Quelle vie aura-t-elle traversée, sera-t-elle connectée ou totalement déconnectée des technologies numériques. Sa vie sera-t-elle dansante et reliée à des algorithmes qui réguleront ses conditions de vie? Aurons-nous cessé de travailler ? Serons-nous robotisés ?

Les personnes âgées possèdent souvent une grande expérience de la vie, ne se voient pas du tout âgées. La vie ne compte pas de la même manière. Nées pendant ou après la 2e guerre mondiale, elles ont connu une extraordinaire période de révolutions technologiques qui se poursuit, dans une course sans précédent. Elles s’adaptent, apprennent, les nouveaux modes de communication, les réseaux sociaux n’ont plus de secret pour elles…

Cette création scénique mettra en jeu 7 personnes âgées de 16 ans et 7 personnes âgées de 70 ans. Je propose d’offrir un temps d’imagination, à la production de textes, les uns imaginant la vie des autres, récits mêlés avec des danses. Une création de science-fiction dans laquelle, nous allons nous projeter dans un temps futur imaginaire, en 2072, les êtres humains commenceront par une mise en forme physique, une étude approfondie de leurs conditions physiques et après avoir pris tous les compléments alimentaires commenceront leurs journées… » – Daniel Larrieu

——-

Echo, Claire Jenny et Etienne Aussel

Conjuguant danse et vidéo, « Echo » met en scène un dialogue entre deux mondes : la scène où évoluent cinq danseurs réels et un écran où apparaissent leurs doubles filmés. Les interprètes et leurs doubles se croisent, déjouant les règles de la pesanteur et de la perspective, et forment un ballet-miroir incessant, distancié, grave et drôle. Réalité et virtualité ne cessent de se répondre jusqu’à ce que s’efface toute distinction entre ces deux mondes. Les interprètes vont et viennent entre la scène et l’écran, donnant à voir l’expérience du trouble de la perception et de la confusion de l’identité. L’occasion de questionner les limites de la représentation de soi à une époque où la mise en scène et la surexposition de sa propre image est permanente.

« A la fois grave et enjouée, la pièce joue avec les images, les miroirs et les réseaux pour dessiner notre époque mais aussi relancer l’espoir d’une partition humaine déchiffrable par tous. Un poème visuel qui vise à créer par la danse et les images une nouvelle manière de vivre ensemble, où la vie peut exulter. » – Isabelle Danto, critique et journaliste de danse.

Référencement web par DanseAujourdhui

https://www.danseaujourdhui.fr/agenda-spectacles-danse-pres-de-chez-moi/