namethumb_w600px_img_event_d81c7b54-f88f-490a-8d03-f8d01ef4c2641 © Geraldine Arestenau
  • Contemporaine (Danse)

La Scala Paris (Paris)

13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris

11 sept. 2018 - 24 oct. 2018

septembre 2018 :

  • Mardi 11 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 12 de 21:00 à 22:00
  • Jeudi 13 de 21:00 à 22:00
  • Lundi 17 de 21:00 à 22:00
  • Mardi 18 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 19 de 21:00 à 22:00
  • Lundi 24 de 21:00 à 22:00
  • Mardi 25 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 26 de 21:00 à 22:00
  • Vendredi 28 de 21:00 à 22:00
  • Samedi 29 de 21:00 à 22:00
  • Dimanche 30 de 21:00 à 22:00

octobre 2018 :

  • Mardi 2 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 3 de 21:00 à 22:00
  • Vendredi 5 de 21:00 à 22:00
  • Samedi 6 de 21:00 à 22:00
  • Dimanche 7 de 21:00 à 22:00
  • Mardi 9 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 10 de 21:00 à 22:00
  • Vendredi 12 de 21:00 à 22:00
  • Samedi 13 de 21:00 à 22:00
  • Dimanche 14 de 15:00 à 16:00
  • Mardi 16 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 17 de 21:00 à 22:00
  • Vendredi 19 de 21:00 à 22:00
  • Samedi 20 de 21:00 à 22:00
  • Dimanche 21 de 15:00 à 16:00
  • Mardi 23 de 21:00 à 22:00
  • Mercredi 24 de 21:00 à 22:00

Yoann Bourgeois a souhaité créer le spectacle inaugural de La Scala Paris qu’il a lui-même baptisé « Scala » afin d’ancrer ce nouveau lieu dans l’histoire de la création d’aujourd’hui.

Imaginer une phrase qui commence et sans ponctuation une fois élancée ne puisse plus s’arrêter une phrase déséquilibrée une phrase précipitée dégringolée dégringolante fluctuante et altérée par une série de réactions en chaîne une phrase comme un domino cascade une phrase fugue une phrase rebelle s’émancipant cherchant à s’émanciper ou simplement s’enfuir de sa forme de phrase traditionnelle de phrase communicante une phrase emballée s’emballant rebelle rétive et répétitive variant comme une ligne mélodique comme un domino cascade où un homme tout à coup imaginer un homme oui un homme à la place de cette phrase homme fugue de sa première à sa dernière seconde par une série de réactions en chaîne par une série de rebondissements cet homme imaginé cet homme tombant dégringolant se rattrapant roulant rebondissant glissant courant accélérant homme catastrophe oblique penché précipité ne pouvant plus s’arrêter homme manipulé homme mu coincé dans la machine d’une domestication plus grande que lui dans ce monde disproportionné de rouages de forces de poulies d’engrenages d’escaliers de portes de trappes de tourniquets imaginez.