Samedi Détente

namethumb_w600px_img_event_2e325d87-b0af-4052-9f6d-80066df8af01 © Laura Fourqueré
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre des Abbesses (Paris)

31 Rue des Abbesses
75018 Paris

25 avr. 2017 - 28 avr. 2017

avril 2017 :

  • Mardi 25 de 20:30 à 22:00
  • Mercredi 26 de 20:30 à 22:00
  • Jeudi 27 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 28 de 20:30 à 22:00

Avec Samedi Détente, sa première pièce chorégraphique, l’artiste mêle ses souvenirs intimes à l’Histoire meurtrière du Rwanda.

Chanteuse et danseuse originaire du Rwanda, Dorothée Munyaneza s’est fait connaître dans le réseau chorégraphique par sa vitalité et son aplomb inébranlable : elle danse désormais sur les plateaux de François Verret, de Robyn Orlin, de Rachid Ouramdane, et surtout d’Alain Buffard. En 2011, alors qu’elle participait au dernier spectacle qu’il avait signé avant de disparaître en 2013, Alain Buffard a demandé à ses interprètes de raconter une histoire personnelle. Dorothée a senti « le Rwanda remonter en [elle] », l’histoire du génocide auquel elle a assisté en 1994 alors qu’elle n’était qu’une fillette. L’horreur. L’exode, la faim. La tuerie à coups de machettes.
800 000 morts en cent jours.

Comment trouver la force et la justesse pour en témoigner sur scène ? Dorothée Munyaneza a choisi d’évoquer la période d’avant le 6 avril 1994, date à laquelle tout a basculé. De se rappeler cette période où elle aimait chanter et danser, écouter des tubes grâce à l’émission de radio Samedi Détente. Sa création du même nom parle aussi des instants de paix avant la guerre, des instants de vie avant la mort, de rire avant les larmes. Samedi Détente offre un témoignage sobre et poignant, en mots, en danse et en images. Récits des massacres à Kigali, danse frénétique du zouglou…
Un contrechamp intime aux manuels d’Histoire.

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr