Roméo et Juliette

namethumb_w600px_img_event_44f1968b-d05e-4b7c-ae0b-0ee7760a1d599 © Cécile Martini
  • Jeune Public (Danse)

Théâtre National de Chaillot (Paris)

1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75016 Paris

10 oct. 2014 - 11 oct. 2014

octobre 2014 :

  • Vendredi 10 de 20:30 à 21:45
  • Samedi 11 de 17:00 à 18:15

Josette Baïz fait interpréter la pièce de Shakespeare par des adolescents.

Ils ont entre 14 et 16 ans et ils s’aiment. Seuls contre le monde entier, à commencer par leurs familles et leurs bandes respectives. Mais d’obscures rivalités de clans les rattraperont et l’histoire se finira mal… Un fait-divers de banlieue ? Non, Roméo et Juliette retrouvés. En adaptant la tragédie de Shakespeare pour des enfants et des adolescents de son groupe Grenade, Josette Baïz a choisi de recentrer le drame sur l’essentiel : la folie superbe de la jeunesse, son inconscience et sa violence. Mais le talent, tout comme la valeur, n’attend pas, dit-on, le nombre des années. La preuve avec cette pièce vibrante et accomplie, où de jeunes interprètes, formés au sein de la compagnie à la danse et à la scène, s’imposent avec la fougue et la sensibilité de leur âge. La chorégraphie, qui emprunte au contemporain comme aux danses urbaines, revendique elle aussi, haut et fort, l’éternelle jeunesse d’une danse qui ne cesse de s’inventer. La partition musicale de Prokofiev est ponctuée, çà et là, de quelques touches de slam dues à Frédéric Nevchehirlian. Josette Baïz, jadis formée par Odile Duboc et qui fêtera bientôt les vingt-trois années de Grenade, peut être fière du travail accompli : avec ce projet total, chorégraphique et musical, les minots des quartiers de Marseille, d’Aix et d’ailleurs, ont tout des grands. / Isabelle Calabre