Quelque part au milieu de l’infini

namethumb_w600px_img_event_296ea4d3-1ef7-4577-837d-a2b6ec06ff75 © DR
  • Danse urbaine

Le CENTQUATRE-PARIS (104) (Paris)

5 Rue Curial
75019 Paris

28 mar. 2017 - 30 mar. 2017

mars 2017 :

  • Mardi 28 de 19:30 à 20:30
  • Mercredi 29 de 19:30 à 20:30
  • Jeudi 30 de 19:30 à 20:30

Face à un monde qui tourne (de plus en plus vite) à l’envers, il nous invite à prendre du recul avec sa nouvelle création, Quelque part au milieu de l’infini.

Jeune danseur/chorégraphe d’origine sénégalaise, Amala Dianor explore un champ chorégraphique très mouvant en s’attachant à faire se rencontrer des univers a priori éloignés les uns des autres – du hip-hop au néo-classique en passant par la danse contemporaine et les danses traditionnelles africaines. Conçue en réaction face à un monde qui semble emporté chaque jour davantage dans une tragique spirale infernale, sa nouvelle création, Quelque part au milieu de l’infini, se fonde précisément sur la rencontre entre trois danseurs aux parcours à la fois différents et convergents : Amala Dianor lui-même, Souleyman Ladji Koné, danseur burkinabé (formé auprès de la chorégraphe Irène Tassembédo) parti du hip-hop pour aller vers d’autres disciplines, et Mustapha Saïdo Lehlouh, danseur/chorégraphe d’origine algérienne très actif dans la scène hip-hop. Tous trois ont trouvé, chacun à sa façon, un moyen d’expression vital à travers la danse. Ensemble, sous la direction d’Amala Dianor, ils confrontent et conjuguent leurs pratiques et leurs expériences pour modeler une pièce résolument tendue vers un ailleurs. Usant d’un vocabulaire chorégraphique large et tonique, ils se projettent là-bas, quelque part au milieu de l’infini, et nous invitent à les y rejoindre pour partager un moment d’intense respiration hors du monde.

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr