Quelque part au milieu de l’infini

namethumb_w600px_img_event_f9e6c282-896f-4547-9dd9-8c05790aea63 © DR
  • Contemporaine (Danse)

Les Sept Collines (Tulle)

8 Quai de la République
19000 Tulle

3 avr. 2018

Le Mardi 3 avril 2018 de 20:30 à 21:30.

Portés par un souffle aérien.

Trois hommes, trois danseurs, de parcours et d’origines différentes : Burkina Faso, Algérie et Sénégal. Le chorégraphe Amala Dianor, accueilli à Tulle la saison passée avec De(s)génération, n’a de cesse de faire dialoguer des univers a priori éloignés les uns des autres. Lui-même, nourri d’un parcours qui l’a mené du hip-hop à la danse contemporaine, est mû par un irrépressible besoin de confronter les inspirations et les langages. Il est aussi un interprète rayonnant, à la gestuelle fine, d’une présence investie du regard qu’il porte vers les autres.
Dans ce trio, il croise danse africaine, hip-hop et contemporaine, aux côtés de Souleymane Ladji Kone et Pansun Kim. Mettant leur culture en commun, les danseurs convergent en souplesse vers un langage hybride qui n’appartient qu’à eux. En de grandes diagonales dessinées, ils embrassent les limites de leurs corps, vers cet infini où se rejoindre. Des images d’une beauté fulgurante émergent.

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr