Programme Forsythe

namethumb_w600px_img_event_a5fa1e07-40f6-4a07-9cfb-34c29fb746b7 © Jesus Vallinas
  • Ballet

Théâtre National de Bretagne (Rennes)

1 Rue Saint-Hélier
35000 Rennes

17 avr. 2018 - 20 avr. 2018

avril 2018 :

  • Mardi 17 de 20:00 à 21:30
  • Mercredi 18 de 20:00 à 21:30
  • Jeudi 19 de 19:30 à 21:00
  • Vendredi 20 de 20:00 à 21:30

Un legs dont il faut se saisir : à voir et revoir

Le TNB, Les Champs Libres et le Musée de la danse s’associent pour ce portrait William Forsythe. Pièces, exposition et installation vont permettre de (re)découvrir l’œuvre de cet artiste aussi prolifique que protéiforme, au confluent des danses néoclassique, postmoderne et contemporaine.

William Forsythe commence à chorégraphier au milieu des années 70. Dans une exploration constante des limites du mouvement et du spectacle chorégraphique, avec une attention particulière à la scénographie : musique, décor et lumière sont indissociables du mouvement des corps. Son œuvre compte plus d’une centaine de pièces, souvent créées pour et avec les plus grands ballets. Aujourd’hui de nombreuses compagnies ont fait entrer ses pièces à leur répertoire. Un legs dont il faut se saisir : à voir et revoir.

Programme Forsythe est composé de trois pièces reprises par la Compañía Nacional De Danza de España sous la direction de José Carlos Martínez :

« The Vertiginous Thrill of Exactitude »
Sur le mouvement final de la Symphonie n°9 de Schubert, « The Vertiginous Thrill of Exactitude » reprend l’ensemble de l’arsenal technique de la danse classique : le tutu, les pointes, la virtuosité, le lyrisme… Démonstration qui illustre la manière dont William Forsythe voit le vocabulaire du ballet en tant qu’élément d’une gamme de possibilités chorégraphiques. Hommage affectueux à Petipa et à Balanchine, « The Vertiginous Thrill of Exactitude » appartient néanmoins à notre temps dans sa célébration manifeste du danseur et de sa capacité à transformer la difficulté technique en triomphe de la maîtrise physique.

« Artifact Suite »
Interprétée par trente-sept danseurs, cette pièce est une œuvre majeure du chorégraphe qui sans renier la technique du ballet traditionnel en déconstruit et reconstruit les règles, les élargit et les défie ; une œuvre aux images fortes où la perturbation de la machinerie théâtrale et les illusions optiques sont poussées à l’extrême.

« Enemy in the Figure »
Un écran ondulé traverse la scène en diagonale; les danseurs manipulent un projecteur roulant posé au sol sur la musique signée Thom Willems. « Enemy in the Figure » est un poème envoutant, sur la perception, la forme et le chaos. La lumière y joue un rôle aussi important que le mouvement. Les danseurs surgissent et disparaissent comme des éruptions de l’inconscient… « Enemy in the Figure » confronte l’automatisme et l’humain : la danse agissant comme intermédiaire à d’infinies possibilités.

Référencement web par DanseAujourdhui

https://www.danseaujourdhui.fr/agenda-spectacles-danse-pres-de-chez-moi/