namethumb_w600px_img_event_2af3e54d-8427-4060-a24d-4d46e1138e04 © Regina Brocke
  • Contemporaine (Danse)

Opéra Comédie (Montpellier)

Place de la Comédie
34000 Montpellier

7 juil. 2016 - 8 juil. 2016

juillet 2016 :

  • Jeudi 7 de 20:00 à 21:30
  • Vendredi 8 de 20:00 à 21:30

Une ode à l’amour !

En hébreu cœur se dit « lev ». L-E-V c’est également le nom de la compagnie fondée en 2013 par la danseuse et chorégraphe Sharon Eyal avec son partenaire artistique de longue date Gai Behar. Après des années à collaborer avec la Batsheva Dance Company, Carte Blanche en Norvège ou la Hubbard Street Dance de Chicago, il était temps pour Sharon Eyal de prendre son envol. OCD Love est le résultat de cette nouvelle approche chorégraphique s’appuyant tout à la fois sur le texte de Neil Hilborn OCD et sur la partition électronique de Ori Lichtik. « Quand j’ai commencé à lire le livre de Neil je n’ai pas pu m arrêter, c’était déjà de la chorégraphie pour moi« . Hilborn, poète, souffre de troubles obsessionnels compulsifs (ou OCD en anglais). Sa manière d’être en est bouleversée. Ces TOC sont autant de challenges dans sa vie. Ses mots ne disent pas autre chose. Sharon Eyal et Gai Behar ont conçu une pièce à propos de l’amour qui manque, ou des amoureux qui se manquent. « Comme une personne qui vient au lit et l’autre qui le quitte. Comme quelque chose qui est plein mais en fait se révèle plein de trous. Ce travail est à propos de ces trous« . À leurs yeux cette création d’ombres et de lumières repose sur des systèmes chorégraphiques en relation avec le mouvement, la musique et la liberté. « Il s’agit d’aller encore plus loin avec mes danseurs. Cette fois j’ai vraiment vu les personnes et les rôles » affirme Sharon Eyal. Une histoire « comme un puzzle que l’on assemble« , une ode à l’amour aussi celui que l’on recherche, celui que l’on trouve. OCD Love ou la danse offerte. pn

Référencement web par www.danseaujourdhui.fr