namethumb_w600px_img_event_1d2d53a6-b8cc-430a-b863-efb675e93ee49 © Laurent Paillier
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre National de Chaillot (Paris)

1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75016 Paris

6 nov. 2014 - 16 nov. 2014

novembre 2014 :

  • Jeudi 6 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 7 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 8 de 20:30 à 22:00
  • Dimanche 9 de 15:30 à 17:00
  • Mardi 11 de 20:30 à 22:00
  • Mercredi 12 de 20:30 à 22:00
  • Jeudi 13 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 14 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 15 de 20:30 à 22:00
  • Dimanche 16 de 15:30 à 17:00

Carolyn Carlson et René Aubry de nouveau ensemble pour créer

Neuf années à la tête du Centre Chorégraphique National de Roubaix viennent de s’achever. Carolyn Carlson renoue avec un modèle de compagnie indépendante, la Carolyn Carlson Company. Elle la veut « ruche, espace de créativité et de liberté au sein duquel s’entrelacent geste et pensée poétique ». Pour sa nouvelle création, sept interprètes l’accompagnent, qui comptent parmi ses proches, connaissant tout de sa dynamique et de son univers singuliers. Plutôt que de parler de chorégraphie, Carolyn Carlson aime qualifier son art de poésie visuelle. Volontiers, elle se tourne vers une lecture des philosophes et s’inspire, pour ce nouveau spectacle, de la pensée de Gaston Bachelard, qui transcende la matérialité des éléments constitutifs du monde, et invite à « ramener l’esprit chez soi, là où la vision intérieure perçoit les espaces où nous vivons ». Perpétuellement nomade, à l’heure de quitter une grande maison chorégraphique pour poser ses valises dans une autre, l’artiste nous fait songer à « la dialectique du dehors et du dedans » ainsi qu’à « l’immensité intime » dont parle Bachelard dans son livre La Poétique de l’espace. Face à tant d’ouverture, le compositeur René Aubry est un repère majeur, de longue date associé à plusieurs chefs-d’oeuvre de Carolyn Carlson. / Gérard Mayen pour Chaillot