Nos Amours Bêtes

namethumb_w600px_img_event_994e4869-820f-4bd6-b983-234945706b1e © Compagnie Am Stram Gram
  • Jeune Public (Danse)

Le Prisme (Élancourt)

Av. du 19 mars 1962
78990 Élancourt

28 jan. 2015

Le Mercredi 28 janvier 2015 de 14:30 à 15:30.

Création très appréciée par le jeune public de DanseAujourdhui

Acteurs – danseurs – acrobates, ils sont cinq comme les cinq doigts de la main pour faire dialoguer la danse espiègle et légère d’Ambra Senatore et la prodigieuse inventivité du langage de Fabrice Melquiot d’après un conte venu d’Islande, La peau de la phoque. C’est l’histoire d’un marin qui sur une plage découvre que de jeunes phoques s’ébrouent et dansent nus après avoir laissé leur peau à l’entrée d’une grotte. Il en dérobe une. Celle à qui cette peau appartient pleure, nue, et le séduit… S’ensuit une belle et monstrueuse histoire d’amour entre l’homme et son amour bête avec mariage et enfants jusqu’à ce que la belle reparte vers le large… Par la suite, l’homme a toujours pêché en abondance quand un phoque tournait souvent autour de sa barque. Le vrai sujet de cette pièce qui rappelle la petite sirène du conte d’Andersen est peut-être l’enfance, ses jeux, ses mimes, ses ritournelles et ses éclats de rire car, entre danse et théâtre, la jeune troupe sait tout faire et suscite ainsi l’émerveillement des jeunes spectateurs qui découvrent l’altérité à travers un texte construit sur des onomatopées et des jeux de mots et une danse qui rencontre les gens.

Chorégraphie et mise en scène, Ambra Senatore
Texte et dramaturgie, Fabrice Melquiot
d’après le conte populaire islandais La Peau de la phoque