L’homme rare

namethumb_w600px_img_event_651942e7-3786-473c-a3a3-ad0df3613bbf © Antoine Tempé
  • Performance (Danse)

Théâtre la Vignette (Montpellier)

1424 Route de Mende
34090 Montpellier

3 juil. 2020 - 4 juil. 2020

juillet 2020 :

  • Vendredi 3 de 20:00 à 22:00
  • Samedi 4 de 20:00 à 22:00

une artiste engagée

Rare, Nadia Beugré l’est à sa façon. Par son parcours sans doute qui de la Côte d’Ivoire au Sénégal, de la France au Brésil dessine une géographie du sensible. Par ses rencontres tout autant qui, de Alain Buffard à Seydou Boro, de Dorothée Munyaneza à Boris Charmatz portent l’empreinte d’un engagement corporel. Quartiers Libres, Legacy ou Tapis Rouge, les chorégraphies qu’elle signe, auront marqué les esprits. L’Homme Rare nouvel opus s’annonce enfin. Un travail mené par Nadia Beugré sur la question du genre. Sur le plateau les danseurs à la virtuosité assumée seront liés par « une construction chorégraphique commune autour de la souplesse du bassin, de déhanchés ondulants ou véloces », issue des recherches de Nadia Beugré.
« Qu’est-ce qui définit et distingue les notions de genre, comment sont-elles construites et/ou transgressées » se demande la chorégraphe. Enfin une dimension historique se fait jour dans L’Homme Rare où la recherche sur la manière particulière avec laquelle les Européens scrutaient les corps noirs et leur conféraient de la valeur sera partie prenante d’une création engagée. Nadia Beugré fait de cet homme rare un témoin de nos histoires, hier et demain. Philippe Noisette