Let’s sky – Lazarus and the birds of paradise – CTRL–V (LP)

namethumb_w600px_img_event_81fefab4-f9ec-4b56-b44f-6019b696ef7c © DR
  • Contemporaine (Danse)

Atelier Carolyn Carlson CDC (Paris)

Route du Champ de Manoeuvres
75012 Paris

3 juin. 2017

Le Samedi 3 juin 2017 de 20:00 à 21:50.

1 soirée, 3 spectacles, 3 jeunes chorégraphes italienne, irlandaise, suisse.

Let’s sky — Francesca Foscarini
Jeune chorégraphe italienne dont le parcours a commencé auprès du trop méconnu Roberto Castello, Francesca Foscarini a remporté le prix Equilibrio, à Rome avec son premier solo, Grandmother, créé en collaboration avec Sara Wiktorowicz. Let’s sky, qu’elle danse en solo, est le dernier volet du triptyque Good lack sur l’absence où elle se confronte, sur scène, à la matérialité des objets. La répétition du geste, dans un environnement dressé de boîtes cartonnées, conduit le corps à s’oublier, aux confins d’une réalité dont il semble s’extraire.
Lazarus and the birds of paradise — Oona Doherty
Une sacrée aura ! Dans Lazarus and the birds of paradise, premier volet d’une série en devenir, Oona Doherty engage une maîtrise du corps qui mêle mime et hip-hop, voguing et contorsionnisme. Avec ce solo, la jeune chorégraphe d’Irlande du Nord, formée à la London School of Contemporary Dance, a été primée au festival de Dublin. Juste récompense pour l’énergie habitée qu’elle donne à voir et à percevoir, en vibration intérieure, sur une bande-son où les mots, les exclamations, les sanglots, extraits du documentaire we bastards ?sur les quartiers chauds de Belfast, interagissent avec le spirituel Miserere Mei, Deus, d’Allegri.
CTRL–V (LP) — Cosima Grand
Nouvelle venue dans le foisonnant paysage de la danse contemporaine en Suisse, la Zurichoise Cosima Grand impose une écriture très physique, dans un duo où se bousculent mouvements et mots ; corps et langue fusionnels dans la scansion d’un beat entêtant soutenu par la musique de Julian Sartorius. Une mécanique du spasme qui fend l’armure des expressions trop lisses et laisse advenir la sueur des emballements.