namethumb_w600px_img_event_272ba31c-3078-43b3-801d-58816689f577 © Compagnie Non Nova
  • Contemporaine (Danse)

Hippodrome de Douai (Douai)

Place du Barlet
59500 Douai

16 jan. 2018

Le Mardi 16 janvier 2018 de 20:00 à 21:00.

Une danse existentielle dont on sort bouleversé

Seule sur les planches, la marionnettiste et danseuse Chloée Sanchez joue avec les voiles et se débat avec la bourrasque : Phia Ménard poursuit ici son exploration esthétique du vent en abordant la délicate question du suicide. Un sujet sombre, certes, mais sublimé par une chorégraphie intense.

Après « L’Après-midi d’un foehn » et « PPP » (tous deux accueillis au TANDEM), Phia Ménard est toujours en prise avec le vent. Mais, cette force invisible sert désormais un sujet grave. Plutôt que d’évoquer uniquement le désespoir, le deuil, la perte ou la douleur, la chorégraphe s’intéresse aux motivations et aux « préparatifs » de ce voyage sans retour. L’acte isolé, infligé à soi-même, est évidemment décrit ; mais l’artiste n’omet pas les attentats qui emportent des dizaines de vies. La question est soulevée dans un décor en clair-obscur, où se marient des graphites noirs et anthracite. Sur scène, le corps de la marionnettiste et danseuse Chloée Sanchez se débat face aux éléments. À commencer par le vent, ultime souffle de vie qui anime de longs draps et de gigantesques voiles noirs. Ces derniers forment tour à tour une montagne ou un océan. En ne cédant rien sur le fond, Phia Ménard construit ainsi un spectacle infiniment poétique et plein de vie : une danse existentielle dont on sort bouleversé.

Référencement web par DanseAujourdhui

https://www.danseaujourdhui.fr/agenda-spectacles-danse-pres-de-chez-moi/