namethumb_w600px_img_event_dc4c56ae-6af7-4e83-935b-de584f329393 © Yonathan Kellerman / OnP
  • Ballet

9 mar. 2021 - 27 avr. 2021

mars 2021 :

  • Mardi 9 de 19:30 à 21:10
  • Mercredi 10 de 19:30 à 21:10
  • Jeudi 11 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 12 de 19:30 à 21:10
  • Lundi 15 de 19:30 à 21:10
  • Mercredi 17 de 19:30 à 21:10
  • Jeudi 18 de 19:30 à 21:10
  • Samedi 20 de 19:30 à 21:10
  • Lundi 22 de 19:30 à 21:10
  • Mardi 23 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 26 de 19:30 à 21:10
  • Samedi 27 de 19:30 à 21:10
  • Mercredi 31 de 19:30 à 21:10

avril 2021 :

  • Jeudi 1 de 19:30 à 21:10
  • Samedi 3 de 19:30 à 21:10
  • Dimanche 4 de 14:30 à 16:10
  • Mercredi 7 de 19:30 à 21:10
  • Jeudi 8 de 19:30 à 21:10
  • Samedi 10 de 19:30 à 21:10
  • Mercredi 14 de 19:30 à 21:10
  • Jeudi 15 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 16 de 19:30 à 21:10
  • Samedi 17 de 19:30 à 21:10
  • Dimanche 18 de 14:30 à 16:10
  • Jeudi 22 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 23 de 19:30 à 21:10
  • Mardi 27 de 19:30 à 21:10

Heureusement reprogrammé, bientôt un classique

Dans cette pièce conçue pour le Ballet de l’Opéra en 1994, le chorégraphe Angelin Preljocaj réussit un subtil équilibre entre souffle classique, porté par la musique de Mozart, et modernité de son langage chorégraphique. Les décors ciselés évoquent l’élégance et la délicatesse des jardins « à la française » et les costumes s’inspirent de ceux du siècle des Lumières. Évoluant au gré d’une carte imaginaire du Tendre, guidés par d’étranges jardiniers, les danseurs s’éveillent à l’amour, de la rencontre aux jeux de séduction, de la timidité à l’attirance, de la résistance à la douceur de l’abandon dans l’envol d’un sublime pas de deux. Aujourd’hui encore, cette oeuvre intemporelle interroge le cheminement des sentiments et explore les codes amoureux.

Ouverture des réservations : 13 octobre 2020