Lazarus and the Birds of Paradise / Ouvrir le temps (the perception of)

namethumb_w600px_img_event_b5f21104-0d26-4c6a-8cdb-27a91aaeba44 © Laurent Goldring
  • Contemporaine (Danse)

La Briquèterie (Vitry-sur-Seine)

17 Rue Robert Degert
94400 Vitry-sur-Seine

1 oct. 2016

Le Samedi 1 octobre 2016 de 14:00 à 15:00.

Deux performances qui ouvrent Les Plateaux de la Briqueterie 2016.

Oona Doherty
Lazarus and the Birds of Paradise (Part. 1)
HARD TO BE SOFT – A Belfast Prayer(2017 en 4 parties)
Irlande – 2016 – durée 8 min

« Oona met en scène quelque chose d’unique avec cette pièce. Il s’agit d’une représentation concernant un problème de société, un problème politique, sans traiter grossièrement ni explicitement de ce problème à proprement parler. Elle adopte un langage corporel, une culture, qui fait partie de sa marque de fabrique en tant que native de Belfast, qu’elle représente entrecoupé de quelque chose qui ressemble à la divinité. Il s’agit du langage des rues hostiles, de la peur et de l’agression, un voile fin de vulnérabilité qui dissimule une posture provocante. Réglé sur une partition de voix masculines en colère, de clameur du docudrame Wee Bastards? associées aux accords gentiment épiques de la violence, de l’hédonisme, de la joie et du désespoir des chaînes Lazarus and the Birds of Paradise, Miserere Mei, Deus d’Allegri, pour transformer le côté piétiné, méprisé et honni en quelque chose qui procure une certaine béatitude. » Rachel Donnelly
Un condensé de la jeunesse du nord et de l’enfer qu’est l’ennui. Une tentative de raviver les stéréotypes oubliés, défavorisés dans un clair-obscur lumineux de Caravage. Pour que les petits voyous, les truands, les gitans, les équarisseurs, deviennent des oiseaux du paradis.

Suivi de

Eva Klimackova – Laurent Goldring
OUVRIR LE TEMPS (The perception of)
Slovaquie/France – 2016 – durée 40 min

« Ouvrir le temps (the perception of) » est une conversation entre la danse d’Eva Klimackova, les images du plasticien Laurent Goldring et la poésie de Gherasim Luca.
Une liaison énigmatique éclot entre les gestes et les mots du poète : entre gravité et absurde, disparitions et défigurations, le corps entre dans une relation insolite avec la langue troublante de Luca, par un minimalisme qui creuse davantage l’abime de l’image poétique.
Eva Klimackova et Laurent Goldring se sont rencontrés il y a une dizaine d’années. Ils partagent la même exigence de qualité, autant celle du mouvement que celle de l’image. C’est sur cette base qu’ils ont commencé cette pièce, qui continue les recherches d’Eva Klimackova d’un vocabulaire entièrement personnel, et celles de Laurent Goldring sur d’autres visions possibles du corps. Ouvrir le temps, c’est donner au spectateur le temps nécessaire à cet approfondissement du geste et du regard.

Dans le cadre de Les Plateaux de la Briqueterie 2016 – 24ème édition TARIFS pour la journée : 10 €

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr