La Castiglione, chute d’une comtesse / Je Te Haime

namethumb_w600px_img_event_79be962a-9e8d-4a3f-8f3e-d9f816f4317b © Jacques-Yves Gucia / Olivier Goirand
  • Contemporaine (Danse)

Le Pavillon Noir (Aix-en-Provence)

530 Avenue Wolfgang Amadeus Mozart
13627 Aix-en-Provence

13 oct. 2016 - 15 oct. 2016

octobre 2016 :

  • Jeudi 13 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 14 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 15 de 19:30 à 21:00

La Castiglione…, un solo cousu main par Katia Medici à la manière d’une photographie de Pierson et Je Te Haime, une histoire sensuelle et animale, d’épidermes tannés de semaines en années.

La Castiglione, chute d’une comtesse
« Katia Medici apporte bien plus que son talent de comédienne et c’est ce qui la rend émouvante.»

Mondesfrancophones.com, 03 octobre 2014

Les images filmées en nuances de gris comme le miroir d’une âme en détresse, la musique « baroque », la lumière presque vacillante, la voix off extraite de L’exposition de Nathalie Léger : dans cet univers évocateur de la comtesse de Castiglione, « artiste sans œuvre » du XIXème siècle, de sa beauté, son abyssal narcissisme et sa déchéance programmée, il y a Katia Medici et son travail sur l’intériorité. Il y a sa danse à l’affût pour mieux révéler la mise en abîme de l’aristocrate, et sa gestuelle de plus en plus épuisée en écho à la chair vieillissante. Inexorablement… La Castiglione, chute d’une comtesse…, un solo cousu main par Katia Medici à la manière d’une photographie de Pierson.

Je Te Haime
« Dans ce spectacle acrobatique et parfois violent, le sens de l’humour se déploie pour apporter un regard brillant et ironique sur le sujet des relations affectives.»

Masteatro.com, 08 octobre 2014

Les volutes musicales de Louis Armstrong, Cinematic Orchestra et Kid Koala enveloppent les corps dansants de Candelaria Antelo et Arthur Bernard Bazin dans le duo Je Te Haime. Tandem indissociable depuis Te odiero en 2011 jusqu’à ce deuxième opus en forme de déclaration : « je te hais, je t’aime, et peu à peu je te connais ». Une histoire sensuelle et animale, d’épidermes tannés de semaines en années, de séparations et de rencontres, d’instants d’osmose et de chemins de traverse où cohabitent des sentiments contraires, entre harmonie et désaccord… Présentée pour la première fois fin 2013, Je Te Haime a reçu le Prix du meilleur spectacle de danse à la Feria Internacional de Teatro y Danza de Huesca en Espagne.

Pour Le Pavillon Noir

Référencement web par www.danseaujourdhui.fr