La Barbe bleue

namethumb_w600px_img_event_a8cfb30f-8662-4149-ae6e-de90fc26bd90 © Jean Barack
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre Joliette-Minoterie (Marseille)

Place Henri Verneuil
13002 Marseille

10 avr. 2018

Le Mardi 10 avril 2018 de 19:00 à 20:20.

« L’odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux »

Et si La Barbe bleue n’était pas un homme, mais une femme, séductrice, accompagnée par les fantômes de ses époux assassinés, et confrontée à son septième époux ?

La Barbe bleue est sans doute l’un des contes populaires – devenu patrimoine commun grâce à la célèbre version de Charles Perrault – les plus effrayants. De nos souvenirs d’enfant reste l’idée naïve que la curiosité, vilain défaut, et la désobéissance des femmes déchaînent la colère et la folie meurtrière d’un mari « serial killer », ogre terrifiant dont la société devra se débarrasser.
Le chorégraphe et directeur de KLAP Maison pour la danse à Marseille, Michel Kelemenis, s’empare du conte cruel. Et pour renouveler notre regard, il choisit de renverser les rôles : La Barbe bleue devient femme. Ogresse séductrice, la voilà entourée de son nouvel époux et des fantômes de six époux défunts. Un renversement pour s’éloigner des questions de genre et dépasser la problématique de la barbarie. Un renversement pour éclairer des enjeux plus complexes et plus troubles. Désir, rage de la tentation, peur, trahison et infidélité traversent les figures du conte macabre revisité.