In The Middle / Basic

namethumb_w600px_img_event_21dd9576-41af-4e29-b9c9-bfa1a5272147 © Benoite Fanton
  • Danse urbaine

Espace Renaudie (Aubervilliers)

30 Rue Lopez et Jules Martin
93300 Aubervilliers

26 nov. 2015

Le Jeudi 26 novembre 2015 de 20:00 à 21:00.

La recherche d’unité en tant que groupe puis l’importance et la nécessité du lien entre les danseurs et la culture de Club

In The Middle

Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. Albert Einstein
 » C’est l’histoire d’un voyage intérieur au cœur de nos organes, nos émotions, nos sensations. C’est une reconnexion avec le corps. Nous partons à la recherche de l’équilibre interne, de la ligne médiane sur laquelle on se recentre. Le centre est fondamental dans cette pièce. C’est en anglais que le mot semble le plus approprié ; « middle ». Il n’est pas chargé de signification comme en français où l’évocation du milieu social peut, par exemple, transparaître. Se rapprocher de ce que l’on a oublié, d’une unité intérieure, en relation avec les autres, avec son corps, matière en relation avec les éléments.Ainsi si cette traversée commence seule, elle se poursuit à plusieurs. Ce voyage mène à la réappropriation du corps. En émane l’extase de le percevoir selon nos envies, notamment grâce aux échanges d’énergie entre les êtres. L’enveloppe corporelle devient alors une note, un instrument, elle s’étend, s’étire ou se transforme. Au-delà de la gravité, l’équilibre intérieur à un effet immédiat sur la perception de notre corps et sur celle de notre équilibre externe. In the middle est une ode à l’être humain dans toute sa complexité. Sur scène sont exposés nos corps, nos tripes, nos sentiments, nos émotions… Chacune m’inspire par sa spontanéité, ses émotions, sa gestuelle, sa beauté et ses différences qui nous rendent tellement semblables. « 

Marion Motin

Basic

Sur scène, le Dj à vue propose des sons mixés en live différents pour chaque représentation. Pour Ousmane Sy c’est un moyen pour refléter l’univers du club, la prise de risque et le ressenti des danseurs, afin de ne pas tomber dans l’écueil d’une exécution de mouvements au fil des représentations. Avec Basic, il mêle sa gestuelle au jazz et au toprock pour apporter une autre couleur dans les possibles chorégraphiques.

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr