Husaïs / Après-midi

namethumb_w600px_img_event_ab99babe-b565-4912-bb34-1bd3f3de6cf2 © Laurent Philippe
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre Dijon Bourgogne CDN (Dijon)

26 Rue Courtépée
21000 Dijon

26 jan. 2017

Le Jeudi 26 janvier 2017 de 20:00 à 21:15.

Les deux chorégraphes offrent au public deux ballets sublimes et passionnants, traduisant un état d’urgence des corps, en mélant douceur, puissance et engagement physique total.

Sur les pas de Maguy Marin – marraine de Théâtre en mai 2016 – et de son spectacle BiT, le TDB montre une autre danse. Il y a 25 ans, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux marquaient leurs débuts et les esprits avec la signature d’une nouvelle écriture du mouvement, portée par l’instinct. Artistes majeurs, le duo est nommé à la direction du Centre Chorégraphique National de Bourgogne-Franche-Comté à Belfort en 2015 rebaptisé VIADANSE, projet de grande ouverture régionale et internationale. Le TDB et le Festival Art Danse donnent à voir leur geste artistique emblématique, la recréation de leurs deux premières œuvres, pièces de répertoire transmises à de jeunes danseurs. Une sobriété performative, empreinte d’une énergie tellurique. Une « danse de l’entre l’autre », qui œuvre par l’inconstance – entre puissance et fragilité, stabilité et mobilité – par l’accordance des identités – en tension, en tendresse. Husaïs (1988 – primé aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Bagnolet en 1990) est une danse de l’altérité  : deux êtres dans un « état d’urgence des corps » s’éprouvent. Corps au sol, chutes renversées, subtils mouvements des doigts dessinent des motifs entrelacés sur une ligne graphique. Après-midi (1991 – Prix Nouveaux Talents Danse SACD) est une danse de l’instabilité : sur des musiques traditionnelles, dans un intense clair-obscur, trois agrès oscillants, improbables rocking-chairs de métal, mettent en bascule trois êtres en déséquilibre. « Comment passer de la fin au début de quelque chose ? » La question posée là demeure en suspens.