Hommage à Roland Petit

namethumb_w600px_img_event_cdeb24b4-a01c-4a6f-9616-d4a941bb4ec3 © Ann Ray / OnP
  • Ballet

30 mai. 2021 - 26 juin. 2021

mai 2021 : Dimanche 30 de à

juin 2021 :

  • Mardi 1 de 19:30 à 22:00
  • Mercredi 2 de 19:30 à 22:00
  • Vendredi 4 de 19:30 à 22:00
  • Samedi 5 de 14:30 à 17:00
  • Samedi 5 de 20:00 à 22:30
  • Lundi 7 de 19:30 à 22:00
  • Mardi 8 de 19:30 à 22:00
  • Mercredi 16 de 19:30 à 22:00
  • Jeudi 17 de 19:30 à 22:00
  • Vendredi 18 de 19:30 à 22:00
  • Samedi 19 de 19:30 à 22:00
  • Dimanche 20 de 14:30 à 17:00
  • Mardi 22 de 19:30 à 22:00
  • Mercredi 23 de 19:30 à 22:00
  • Jeudi 24 de 19:30 à 22:00
  • Vendredi 25 de 19:30 à 22:00
  • Samedi 26 de 14:30 à 17:00
  • Samedi 26 de 20:00 à 22:30

à voir Le Jeune Homme et La Mort, le meilleur de Roland Petit

« Enfant de la Maison », formé à l’Ecole de Danse de l’Opéra, Roland Petit quitte rapidement la Compagnie pour suivre sa propre voie de chorégraphe et interprète. C’est avec sa compagnie qu’il rencontre les premiers succès et ce n’est qu’en 1965 qu’il retrouve l’Opéra de Paris pour y créer Notre-Dame de Paris. S’ensuivent plusieurs années d’une relation ininterrompue, parfois houleuse, avec créations et entrées au répertoire. Pour marquer le dixième anniversaire de la disparition du chorégraphe, le Ballet de l’Opéra lui consacre un hommage réunissant trois de ses œuvres mythiques. La sulfureuse Carmen dont le succès en 1949 propulsa Roland Petit et Zizi Jeanmaire sur la scène internationale ; Le Jeune Homme et la Mort, duo troublant imaginé sur un livret de Jean Cocteau et Le Rendez-vous d’après un texte de Prévert et dans des décors de Brassaï qui font revivre le Paris des années 50. Trois œuvres qui témoignent de cette signature si particulière du chorégraphe : des pièces théâtrales construites autour de personnages de la littérature, réunissant sur un même plateau certains des grands artistes de l’époque.

Ouverture des réservations : 10 novembre 2020