namethumb_w600px_img_event_11c14980-ecf3-4afb-8947-fc33a094062b2 © Stella Olivier
  • Danse du Monde

Grande Halle de la Villette (Paris)

211 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris

18 déc. 2018

Le Mardi 18 décembre 2018 de 20:00 à 21:15.

Recommandation DanseAujourdhui

Depuis 2008 et son Roméo et Juliette, la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo est passée maîtresse dans l’art de réinterpréter les grands classiques. Sa version de Giselle, avec percussions africaines, en fait un ballet féministe, virevoltant et vitaminé !
Giselle. Pièce emblématique du ballet classique, immanquablement répertoriée à l’endroit des chefs-d’oeuvre, à l’instar du Lac des cygnes, de Roméo et Juliette ou de Carmen, dont Dada Masilo a déjà fait d’éclatantes réinterprétations.
Si l’on connaît le titre, on ignore parfois l’histoire : la jeune Giselle meurt ; elle a été trahie par un homme et ne peut reposer en paix. Elle se transforme en wili, fantôme féminin condamné à sortir de la tombe et à danser toutes les nuits.

Du ballet original, Dada Masilo conserve cette trame, qu’elle aborde sous l’angle féministe et dont elle révèle certaines lignes de force : le deuil, le chagrin, la colère, la vengeance. La musique, entièrement réécrite par le compositeur sud-africain Philip Miller, s’inspire de la partition initiale d’Adolphe Adam, mais ajoute à la harpe classique,
au violoncelle et au violon des percussions africaines, et de la voix. Le Giselle de Dada Masilo n’est pas un ballet romantique. C’est une pièce de groupe virevoltante et contemporaine, précise et volontaire, envoûtante et impérieuse.

RÉSERVEZ PAR TÉLÉPHONE au 01 40 03 75 75
du lundi au samedi de 10h30 à 19h30