Flexible Silence

namethumb_w600px_img_event_33f2fbcb-e966-4694-ade7-4ea6324faa571 © Akihito Abe
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre National de Chaillot (Paris)

1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75016 Paris

23 fév. 2017 - 3 mar. 2017

février 2017 :

  • Jeudi 23 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 24 de 20:30 à 22:10
  • Samedi 25 de 20:30 à 22:10
  • Dimanche 26 de 15:30 à 17:10
  • Mardi 28 de 20:30 à 22:10

mars 2017 :

  • Mercredi 1 de 20:30 à 22:10
  • Jeudi 2 de 19:30 à 21:10
  • Vendredi 3 de 20:30 à 22:10

Recommandation DanseAujourdhui

Soirée DanseAujourdhui : jeudi 2 mars, 19H30 (réservation catherine@danseaujourdhui.fr)

Avec Flexible Silence, Saburo Teshigawara convoque deux compositeurs phare du XXe siècle, Toru Takemitsu et Olivier Messiaen, le temps d’une chorégraphie suspendue entre les notes.
Saburo Teshigawara occupe aujourd’hui la place enviable de chorégraphe majeur dans son Japon natal. Il vit et travaille à Tokyo, même si les nombreuses invitations à travers le monde l’obligent à quitter parfois le cocon de son studio dans la capitale. À Chaillot, il est un peu chez lui, y présentant depuis des années son travail à la beauté radicale.

Il revient cette saison avec Flexible Silence. Autour de deux figures de la musique contemporaine, Toru Takemitsu et Olivier Messiaen, Saburo Teshigawara a relevé le défi d’une pièce de danse et de musique réunissant quatre danseurs, six solistes de l’Ensemble intercontemporain ainsi que le sextuor d’ondes Martenot du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. « Pour moi, ce sont deux compositeurs qui créent une matière sonore de la plus grande pureté et, d’une certaine façon, dans une dimension proche de la nature elle-même. Ainsi la musique de Takemitsu est un monde de sons unique qui ressemble à la rencontre de l’air et de la nature. Il y a quelque chose de physique chez lui. Cette clarté instable dans son oeuvre est un guide pour ma danse. »

Quant à Olivier Messiaen, il était déjà présent dans la pièce Mirror and Music. « Messiaen offre à l’écoute un nouveau sens du temps. La musique est une sculpture qui naît sur place, ne cesse de se déplacer et de disparaître », résume le chorégraphe. Flexible Silence se veut dès lors une réflexion sur le temps et la beauté. Une recherche quasi spirituelle. « Il n’y pas d’immobilité absolue », affirme Saburo Teshigawara.
Philippe Noisette pour le Théâtre national de Chaillot

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr