Du Désir d’horizons

namethumb_w600px_img_event_c454b0b3-5a5c-46c4-b07f-1817631d22e0 © Teddy Mazina
  • Contemporaine (Danse)

L'arc (Le Creusot)

71 Avenue François Mitterrand
71200 Le Creusot

9 fév. 2017

Le Jeudi 9 février 2017 de 20:30 à 21:40.

Abordant également l’exil intérieur, Du Désir d’horizons est une manière de panser les plaies et d’entrevoir un nouvel horizon.

Depuis l’automne 2014, le chorégraphe Salia Sanou et les danseurs de La Termitière, Centre de développement chorégraphique de Ouagadougou, conduisent des ateliers dans le camp de réfugiés maliens de Sag-Nioniogo au Burkina Faso. L’action s’inscrit dans le cadre de « Refugies on the move », un programme d’African Artists for Development initié en 2009 suite à l’expérience au Tchad d’Ahmed Taïgué. La danse y est support de médiation sociale, afin de réduire la violence intra et intercommunautaire, de favoriser le dialogue avec l’extérieur et de redonner estime de soi aux déplacés.

En commençant ces ateliers qui aboutissent aujourd’hui à la création Du désir d’horizons, Salia Sanou s’interrogeait sur les désirs pour l’avenir « dans ce lieu hors du temps, où l’histoire semble s’être arrêtée, les liens aux autres et au monde semblent perdus ». Au centre de cette interrogation, les 35 000 réfugiés qui avaient fui la guerre et le texte Limbes/Limbo, Un hommage à Samuel Beckett de Nancy Huston, auteur qui a plusieurs fois abordé la question des frontières et du déplacement. Le spectacle élaboré avec sept danseurs et une récitante dont certains des interprètes sont issus du camp, n’est pas une illustration du texte ni des réalités des exilés.

La danse tisse une partition avec le texte, porte l’énergie des femmes qui « réinventent chaque jour un peu de vie », se nourrit d’états de corps (attente, tension, lenteur mais aussi vitalité) : « le mouvement et la danse, dit le chorégraphe, la musique et le rythme m’apparaissent comme un moyen de retour à la vie, même si… ». Abordant également l’exil intérieur, Du Désir d’horizons est une manière de panser les plaies et d’entrevoir un nouvel horizon. mcv

Référencement web par www.danseaujourdhui.fr