Du désir d’horizons

namethumb_w600px_img_event_1f8a05f0-bd36-475f-86a1-8d0bd6bdd61b4 © Stéphanie Maisonneuve
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre Louis Aragon (Tremblay-en-France)

24 Boulevard de l'Hôtel de ville
93290 Tremblay-en-France

18 nov. 2016 - 20 nov. 2016

novembre 2016 :

  • Vendredi 18 de 20:30 à 21:45
  • Samedi 19 de 19:00 à 20:15
  • Dimanche 20 de 16:00 à 17:15

Le mouvement, la musique et le rythme comme formidables vecteurs d’un retour à la vie

Un horizon comme ligne de fuite… Le désir dont parle Salia Sanou dans le titre de cette nouvelle pièce s’entend aussi bien dans cette fuite, ce départ, que dans l’espoir d’un horizon qui s’ouvre. Des ateliers de danse qu’il a menés dans des camps de réfugiés du nord du Burkina Faso et qui irriguent le spectacle, le chorégraphe a gardé le mouvement, la musique et le rythme comme formidables vecteurs d’un retour à la vie.
Sur scène, des hommes et des femmes disent cette urgence, ce besoin du corps à braver l’attente et la peur, à reconquérir son espace dans une situation d’enfermement. Des lits de camps qui jonchent le sol aux mobylettes qui appellent à de possibles échappées, le spectacle pose, de façon plus universelle, la question des frontières. Il donne, à travers les états de corps, une vision de l’état du monde, à regarder les yeux rivés vers l’horizon.