Dialogue avec Rothko

namethumb_w600px_img_event_5b3cbd6c-88dd-47c3-814e-a846110db55b © Laurent Paillier
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre de l'Aquarium - Cartoucherie (Paris)

Route du Champ de Manoeuvres
75012 Paris

4 juin. 2014 - 5 juin. 2014

juin 2014 :

  • Mercredi 4 de 21:00 à 22:00
  • Jeudi 5 de 21:00 à 22:00

Si elle excelle depuis quatre décennies dans le domaine de la danse, si ses voyages chorégraphiques l’ont amenée à l’écriture et à la calligraphie, c’est bien parce que l’art, au sens où Carolyn Carlson le vit, est total, sans aucune frontière. La passion l’anime en toutes choses ; ce dernier solo ne déroge pas à la règle, puisqu’il est né du choc provoqué par la rencontre avec l’oeuvre du peintre américain Mark Rothko. Pour la chorégraphe, l’immense génie de Rothko est de l’ordre de la méditation pure. C’est une toile du peintre Black, Red over Black on Red qui a inspiré l’écriture de Dialogue with Rothko, poème hommage au génie du maître de la couleur. Elle en fera un solo, s’entourant d’une équipe de créateurs talentueux : le compositeur et violoncelliste Jean- Paul Dessy, l’acteur et metteur en scène japonais Yoshi Oïda, le scénographe et éclairagiste Rémi Nicolas, un collaborateur de longue date. Tous mus par le même désir : créer une partition originale inspirée des principales oeuvres du peintre et de l’esprit lumineux d’un grand artiste dont la vision du monde renvoie à l’essence de la simplicité et de la pureté. Interprète magnétique, chacun des gestes de Carolyn Carlson découpe l’espace avec une précision et une force étonnantes. Ses mains, aux confins de cette si longue silhouette, semblent douées d’une existence propre. De chacun de ses mouvements, émane un mélange de lumière et de noirceur qui résonne immédiatement avec l’univers chromatique du peintre. Le dialogue intérieur entre Carlson et Rothko est intense et nous parvient dans tout l’éclat de ses formes.