Deli Commedia Variation et la boîte à joujoux

namethumb_w600px_img_event_c6fbe469-4f3e-416b-adc2-06df0ec7af22 © Jeff Rabillon
  • Contemporaine (Danse)

Le Quai d'Angers (Angers)

Cale de la Savatte
49100 Angers

7 déc. 2016

Le Mercredi 7 décembre 2016 de 14:30 à 16:30.

Une création de Robert Swinston et une adaptation scénique d’une vidéodanse de Merce Cunningham, deux pièces enjouées puisant leur inspiration dans le patrimoine chorégraphique.

DELI COMMEDIA VARIATION
CHORÉGRAPHIE MERCE CUNNINGHAM
ADAPTATION ROBERT SWINSTON

Robert Swinston propose une adaptation scénique d’une vidéodanse réalisée par Elliot Caplan en 1984. La chorégraphie est conçue comme une comédie burlesque, un clin d’oeil aux farces improvisées de la commedia dell’arte italienne du XVIIIe siècle et aux courts métrages comiques du cinéma muet. Elle comporte des gags visuels, des tangos, des lindy hop et des juxtapositions inventives de corps et d’accessoires.
INTERPRÉTATION ANNA CHIRESCU, GIANNI JOSEPH, ADRIEN MORNET, CLAIRE SEIGLE-GOUJON, LUCAS VIALLEFOND. MUSIQUE PAT RICHTER. CRÉATION LUMIÈRE AUGUSTIN SAULDUBOIS. RÉALISATION DES COSTUMES ANNE POUPELIN. AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DU MERCE CUNNINGHAM TRUST. PRODUCTION CNDC.

LA BOÎTE À JOUJOUX
CHORÉGRAPHIE ROBERT SWINSTON

C’est après avoir écouté Children’s Corner que Robert Swinston découvre une autre oeuvre de Claude Debussy, La Boîte à Joujoux, composée à partir de l’argument écrit et illustré par André Hellé en 1913. Robert Swinston est séduit par l’univers graphique du livret, mais aussi par les illustrations plus tardives qu’Hellé a travaillées dans un style nouveau pour l’album Histoire d’une boîte à joujoux. Cette oeuvre nourrit sa vision idéalisée et nostalgique de l’enfance comme celle d’un « âge heureux » et le replonge dans la sienne. Sa création de La Boîte à Joujoux s’inspire librement des dessins d’Hellé ainsi que de la gestuelle des danseurs des Ballets suédois qui l’ont montée au début des années 1920. En décalage cependant avec l’esthétique originale, le directeur du CNDC, a choisi de créer cette pièce pour le jeune public en s’appuyant sur un jeu entre narration et abstraction, portées alternativement par la partition de Debussy, la danse ainsi que l’univers graphique et onirique de la scénographie.

Pour Le Quai d’Angers

Référencement web par www.danseaujourdhui.fr