Danse | Rafael Smadja et Camélia Montassere

  • Contemporaine (Danse)

Institut du monde arabe (Paris)

1 Rue des Fossés Saint-Bernard
75005 Paris

3 nov. 2020

Le Mardi 3 novembre 2020 de 20:00 à 22:00.

Deux regards contemporains sur le monde arabe, de la danse orientale de Camélia Montassere à une ode à la traversée et au mouvement de Rafael Smadja.
Spectacle initialement programmé dans le cadre du

Traversées, Camélia Montassere (30′)
Un voyage rythmé à travers le temps de l’Homme parcourant les cycles de la vie et des états. Ici et ailleurs, création et destruction. Traverser les contrées, les époques, les émotions. Une plongée au cœur des mouvements contradictoires qui nous traversent et que nous traversons.
Camélia Montassere
Née au Maroc où elle débute une formation en danse classique Camélia Montassere poursuit en France un parcours sillonnant différentes pratiques corporelles allant du théâtre à la danse contemporaine. Sa rencontre avec la danse orientale lui ouvre un nouveau champ d’exploration des états du corps, du corps dans tous ses états.
Très vite, la scène l’accueille. Elle sera la danseuse attitrée de la doyenne du raï Cheikha Rimitti. Entre Orient et Occident, Tradition et Modernité, sa quête sans cesse renouvelée d’un langage qui permette au corps de se dire librement mêle improvisation et ondulations orientales, jusqu’à la transe.

Distribution
Création sonore, montage et mixage son : Pauline Lucas
Création et collaboration musicale : Najib Cherradi
Rafael Smadja (Cie Tenseï)
Rafael Smadja fait ses premiers pas de danse en 1998. Voyages et workshops auprès des pionniers de la danse hip hop constituent la première éducation dansée de cet autodidacte. Il découvre ensuite la danse traditionnelle indienne, la danse contemporaine, l’art du clown. Entre 2012 et 2018, Rafael travaille avec de nombreux chorégraphes tels que Lene Boel (Cie Next Zone – Danemark), Jann Gallois (Cie Burn Out – France), Yann Marussich (Cie Yann Marussich – Suisse), Olé Khamchanla (Cie Kham – France), ou encore le metteur en scène Stéphane Fortin (Cie Théâtre Bascule – France). En 2013, il fonde la compagnie Tenseï, née d’un besoin de créer un espace pour la collaboration et l’expérimentation autour de la danse et des différentes disciplines créatives. La compagnie compte cinq créations chorégraphiques à son répertoire et porte également des actions de médiations culturelles et sociales en lien avec des groupes scolaires et médicaux-sociaux, des projets avec des danseurs-amateurs, ainsi que des ateliers et workshops. La compagnie Tenseï reçoit le soutien à la création de la DRAC Auvergne -Rhône Alpes | La Région Auvergne Rhône Alpes

Distribution
Chorégraphie et mise en scène : Rafael Smadja

Interprètes : Alexandre Dai Castaing & Rafael Smadja

Scénographie : Imad Nefti

Œil complice : Branca Scheidegger – Cédric Gagneur – Jann Gallois

Musique live : Alexandre Dai Castaing

Création lumière : Stéphane Avenas

Diffusion/administration : Clémence Richier​

elGed(j)i reçoit le soutien en co-production et accueil studio : Théâtre Jean Vilar de Suresnes | L’Esplanade du Lac de Divonne les bains | Pays de Gex Agglo | La compagnie Dyptik de Saint Etienne| L’Agora de Bonneville | Théâtre du Bordeau de Saint-Genis-Pouilly | Studio de L’ADC de Genève.

Aide à la création : DRAC AUVERGNE RHÔNE ALPES / REGION AUVERGNE RHÔNE ALPES

Remerciements au festival Suresnes Cités Danse