Golden Hours (as you like it)

namethumb_w600px_img_event_010d6ce2-a45e-4c8b-bc97-b754c5ad276410 © Anne Van Aerschot
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre de la Ville (Paris)

2 Place du Châtelet
75004 Paris

13 juin. 2015 - 21 juin. 2015

juin 2015 :

  • Samedi 13 de 20:30 à 22:00
  • Dimanche 14 de 15:00 à 17:00
  • Lundi 15 de 20:30 à 22:00
  • Mardi 16 de 20:30 à 22:00
  • Jeudi 18 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 19 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 20 de 20:30 à 22:00
  • Dimanche 21 de 15:00 à 17:00

Anne Teresa de Keersmaeker et Rosas à l’écoute du Brian Eno des années 70.

Le panthéon musical d’anne Teresa De Keersmaeker était jusqu’ici resté éloigné de certains courants.
Mais sa prochaine création n’hésite pas à oser la confrontation avec Brian eno, pionnier de
la « musique ambient », arrangeur hors pair, dont il ne faut pas oublier qu’il fut influencé, en
ses débuts, par John Cage et de Steve Reich. Le nom de Brian Eno reste attaché à ceux de Bryan
Ferry, de David Bowie, des Talking Heads, de Peter Gabriel, autant de repères qui, selon la chorégraphe
de rosas, «marquent notre mémoire collective ». Les premiers mots de la chanson Golden
Hours sur l’album Another Green World, publié par Brian Eno en 1975, évoquent le « passage du
temps »: écoulement de la durée, pour qui dit avoir trouvé dans la musique « la meilleure façon
de peindre ». Un « manifeste discrètement hédoniste », selon le critique François Gorin, avec
lequel Anne Teresa De Keersmaeker compose cette science des musicalités dont elle reprend à
chaque fois la prodigieuse sève. j.-M. a.