Bach. Cello Suites

namethumb_w600px_img_event_40d95945-76d5-430a-aff8-65bec0206a03 © DR
  • Contemporaine (Danse)

Opéra de Lille (Lille)

2 Rue des Bons Enfants
59800 Lille

6 avr. 2018 - 7 avr. 2018

avril 2018 :

  • Vendredi 6 de 20:00 à 21:30
  • Samedi 7 de 18:00 à 19:30

Une étincelante rencontre entre danse et musique

Parmi toutes les figures géométriques, c’est peut-être le cercle qu’Anne Teresa De Keersmaeker préfère. Ainsi ne sera-t-on pas surpris de la voir une nouvelle fois aux prises avec Bach, pour qui elle a montré plus d’une fois son affinité particulière, avec sa Toccata de 1993 et la Partita 2 créée en 2012. Au sujet de celle-ci, elle observait : “Ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est que ça danse, ça bouge beaucoup. Gigue, courante, allemande : ce sont, au départ, des constructions musicales issues de structures de danses folkloriques. Il y a ces strates anciennes toujours présentes.” Il en va de même pour les Suites pour violoncelle, auxquelles la chorégraphe flamande se confronte aujourd’hui, en revenant elle-même danser au plateau, entourée de quatre interprètes de sa compagnie. À leurs côtés sur scène, un musicien et pas des moindres : Jean-Guihen Queyras, qui a gravé récemment une interprétation justement célébrée de ce monument absolu du violoncelle. Une cathédrale certes, où il observe cependant que “loin de toute ascèse, l’intellect et le travail de construction apportent une force vitale exaltante, en osmose avec la vitalité rythmique et le flux mélodique.” Une fascinante étreinte entre musique et danse en perspective, où le mouvement met en lumière le caractère individuel étincelant des six Suites, autant que la cohésion de leur projet d’ensemble. Deux passionnés de Bach, experts de ses architectures mais aussi à l’écoute de ses pulsations profondes et joyeuses, dont la réunion promet une étincelante rencontre entre danse et musique.

——————————–
Référencement web par DanseAujourdhui

https://www.danseaujourdhui.fr/agenda-spectacles-danse-pres-de-chez-moi/