B.C, Janvier 1545, Fontainebleau.

namethumb_w600px_img_event_546c8254-ede1-45c3-88c6-dc00c2fa980d2 © DR
  • Contemporaine (Danse)

Espaces Pluriels (Pau)

17 Avenue de Saragosse
64000 Pau

10 mar. 2016

Le Jeudi 10 mars 2016 de 20:30 à 21:30.

Précis de perfection du geste dansé, poussé aux limites d’une extravagance fantasmatique.

Dans b.c, janvier 1545, fontainebleau., Christian Rizzo (d’après une histoire vraie, novembre 2014 au Zénith de Pau) réunit ses fidèles collaborateurs, Caty Olive pour l’environnement lumière et Gerome Nox pour les paysages sonores. Le chorégraphe plasticien fabrique pour ce projet un écrin baroque, qui tient du cabinet de curiosités contemporain comme de la chapelle ardente, dévolu aux évolutions de la danseuse Julie Guibert, interprète rencontrée au Ballet de l’Opéra national de Lyon lors de la création de ni fleurs, ni ford mustang en 2004.
« Répétitive et lente, la chorégraphie haute couture semble taillée à même la peau de Julie Guibert. Tombé net du geste sur les talons aiguilles, limpidité des lignes jusque dans les roulades soudain suspendues. Aucun flou dans les mains fermes, la danseuse remporte son pari de perfection. Entre performance et installation plastique, cette pièce exacerbe le style Rizzo, sa capacité à transformer l’espace en zone précieuse dont la blancheur amnésique sublime les corps, les objets, les sons et les lumières. » ROSITA BOISSEAU, TÉLÉRAMA, DÉCEMBRE 2007.

La pièce se réfère par le biais des initiales « BC » du titre au sculpteur Benvenuto Cellini, offrant une manière de ritualisation vivante du corps sculptural : un précis de perfection du geste dansé, poussé aux limites d’une extravagance fantasmatique.

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr