As time goes by – Antipode

namethumb_w600px_img_event_336eb115-4456-40a1-a51b-763ba654dacf2 © DR
  • Contemporaine (Danse)

Théâtre des Abbesses (Paris)

31 Rue des Abbesses
75018 Paris

19 jan. 2016 - 23 jan. 2016

janvier 2016 :

  • Mardi 19 de 20:30 à 22:00
  • Mercredi 20 de 20:30 à 22:00
  • Jeudi 21 de 20:30 à 22:00
  • Vendredi 22 de 20:30 à 22:00
  • Samedi 23 de 20:30 à 22:00

Namjin Kim se prête au regard de Fabrice Lambert, quand la chorégraphe Ju-Hyun Jo invite un danseur traditionnel à évoquer la mémoire de son arrière-

Le chorégraphe Fabrice Lambert imagine l’espace sophistiqué d’un dialogue avec son homologue coréen Namjin Kim. Ce dernier lui a demandé un solo, qu’il danse avec puissance sous le titre Antipode. L’antipode est un point absolument opposé ; pourtant relié. L’artiste français pense alors à une façon de relier deux pôles : il conjugue la lourde pulsation d’un pendule de Foucault (Léon) et l’incisive pensée de Foucault (Michel) sur la construction mêlée des axes de regard.
Dans le même programme, une autre chorégraphe coréenne aujourd’hui en vue, Ju-Hyun Jo, conjugue d’autres dualités : elle confie à un danseur traditionnel, masculin, une danse de création en mémoire de sa propre arrière-grand-mère. Ce poème de gestes orientaux contemporains s’accompagne de la musique de Schubert et de chant traditionnel coréen.

Gérard Mayen au Théâtre de la Ville

Référencement Agendas Web : https://www.danseaujourdhui.fr/