Neumeier – Dame aux camélias – Ballet de l’Opéra de Paris

Neumeier – Dame aux camélias – Ballet de l’Opéra de Paris
  • neumeier-dame-camelias©sébastien-mathe-recommandation

30.00€

Mercredi 5 décembre 2018, 19h30 (durée 3h)

Opéra de Paris – palais Garnier

emplacement dernier balcon, face, première rangée

1 en stock

Partager

Avis

Recommandation DanseAujourdhui

La soirée pourra vous paraître longue : 3 heures avec 2 entractes. Mais c’est le temps qu’il faut pour se plonger dans une autre époque, dans un art dont nous ne maîtrisons pas tout. La Dame aux camélias est un ballet romantique du XXème siècle, créé en 1978 pour le Ballet de Stuttgart, inspiré du roman d’Alexandre Dumas fils en 1848, qui est aussi la source d’inspiration de la Traviata de Verdi. La partition du ballet de John Neumeier est Chopin avec un seul instrument, le piano.

C’est le ballet que j’ai choisi pour vous cette saison. Nous connaissons tous l’histoire et la partition musicale est composée d’extraits d’oeuvres de Chopin pour piano seul, il sera facile de se laisser porter par le romantisme du propos et apprécier l’art du ballet par l’une des plus belles compagnies au monde, notre ballet de l’Opéra de Paris.

Amateurs de danse contemporaine, l’art du ballet peut vous paraître parfois hermétique. Pourtant c’est un art qui a traversé le XXème siècle avec des chorégraphes qui ont ont continué de le faire évoluer et de le faire vivre avec la complicité de danseurs exceptionnels, Rudolf Noureev étant probablement le plus connu.

John Neumeier, né en 1936, est considéré par les balletomanes comme l’un de plus grands chorégraphes de danse néoclassique. Il a dirigé le ballet de Hambourg. C’était un proche de John Cranko tout comme Jiri Kylian. Mais John Neumeier reste attaché davantage aux codes du ballet classique. Il est très inspiré par les grandes oeuvres littéraires et musicales, auxquelles ses ballets peuvent être « collées ».

Le Ballet de l’Opéra de Paris a intégré dans son répertoire une des premières chorégraphies de Neumeier, Troisième Symphonie de Mahler (1975), ou encore Le Chant de la Terre sur la partition de Mahler toujours, sa dernière création pour le ballet de Paris (2015). La Dame aux camélias (1978) est entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris en 2006.

Lire une critique en demi-teinte

Présentation de la Dame aux camélias de John Neumeier par l’Opéra de Paris

John Neumeier s’inspire du roman d’Alexandre Dumas fils pour en extraire l’essence romantique et traduire l’intimité tragique de son héroïne, Marguerite Gautier. Il donne à ses personnages une véritable profondeur psychologique et rend palpable les émotions de la célèbre courtisane. Entre somptueuses scènes de bal et sublimes pas de deux, le chorégraphe superpose souvenirs et rêves en rapprochant les destinées de Marguerite et Armand de celles de Manon Lescaut et du chevalier des Grieux. La musique de Chopin donne à l’oeuvre son intériorité tandis que Jürgen Rose glisse à travers ses décors et costumes tout le parfum d’une époque.

Image Stéphane Bullion © Sébastien Mathé / OnP