Guy Cassiers

Guy Cassiers© Frieke Janssens

Après une formation en arts graphiques à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers, Guy Cassiers fabrique un langage théâtral fortement visuel et sensoriel. La mise en scène de textes non dramatiques lui permet de se confronter à une langue qui souvent déverse une intention politique ou engagée. C'est avec le désir de partager le processus de création avec des artistes de diverses disciplines, plasticiens, chorégraphes, vidéastes, auteurs, qu'il dirige aujourd'hui la grande scène flamande de Belgique, le Toneelhuis d'Anvers. Le théâtre de Guy Cassiers interroge l'histoire de l'Europe, particulièrement les discours qui s'y développent et les forces sociopolitiques qui s'affrontent, en mettant toujours à l'honneur la dimension humaine de ces histoires. Guy Cassiers est un artiste apprécié du Festival d'Avignon où il a déjà présenté de nombreuses pièces : Rouge décanté en 2006, Mefisto for ever en 2007 puis Wolfskers et Atropa. La vengeance de la paix en 2008, L'Homme sans qualités de Musil en 2010, Sang & roses. Le chant de Jeanne et Gilles en 2011 dans la Cour d'honneur du Palais des papes et Orlando de Virginia Woolf en 2013. Il est invité à la 71e édition avec deux spectacles, Grensgeval (Borderline) et Le sec et l'humide d'après les écrits de Jonathan Littell sur le Waffen-SS Léon Degrelle.

Evénements passés