Boyzie Cekwana

Boyzie Cekwana© DR

Tutus, bombes et poulets vivants : le travail provocateur et puissant de Boyzie Cekwana bouscule les conventions. Né à Soweto, ce chorégraphe, danseur et pédagogue vit et travaille en Afrique du Sud où il s’attache à développer des liens structurants de coopération artistique au sein du continent africain et avec le reste du monde
Le travail de Boyzie Cekwana a rejoint le répertoire de compagnies renommées telles que le Scottish Dance Theatre ou The Washington Ballet. Il est depuis 1996 directeur artistique du Floating Outfit Project, et développe actuellement une nouvelle structure, « swartgevaar » que l’on peut traduire par « la menace noire » - terme utilisé pendant l’apartheid pour désigner le sentiment d’insécurité que la population noire, dans sa majorité numéraire, faisait peser sur le gouvernement blanc d’Afrique du Sud. Bien que largement inséré dans les réseaux internationaux - il a dansé, enseigné, présenté son travail et donné des conférences en Afrique, en Europe, et en Amérique du Sud et du Nord - Boyzie Cekwana a fait le choix de se baser en Afrique. Depuis 2001, il s’attache à construire un environnement de travail propice et noue des partenariats forts avec plusieurs artistes qui partagent avec lui une vision similaire du monde. À ses côtés, Faustin Linyekula, Opiyo Okach ou encore Panaibra Gabriel Canda, parmi d’autres, collaborent à travers des « réseaux de guérilla » pour développer une « Fabrique de la pensée africaine ».

Agenda

Evénements passés