Anne Teresa de Keeersmaeker, citation -« danser c’est me relier au monde »

web_THE-2BSONG-2B2-25C2-25A9Herman-2BSorgeloos-469x239


«Danser, c’est me relier au monde»

Photo ©Herman Sorgeloos -The Song.

Anne Teresa de Keersmaeker est toujours passionnante. Le Temps, journal suisse aux excellents articles de danse contemporaine, publie une interview d’Anne Terase de Keersmaeker ce novembre 2010.

J’en extrais quelques bons mots :

Le Temps – ‘Méfiance, donc, vis-à-vis de l’émotion?’

ATK -« Oui. Tout à fait. Surtout ces jours-ci. »

J’adore de Keersmaeker. Sortant d’un spectacle de Merce Cunningham sa réponse frappe l’esprit (« Dance is motion not emotion » disait Merce Cunningham). ATK partage l’opinion de Cunningham donc, et je les suis volontiers ! Je ne parlerai pas politique mais en un temps où la politique parle d’émotion, voir en joue, cette méfiance fait plaisir. L’émotion, c’est à chacun de la trouver, de la ressentir, et donc peut être de la chercher. Elle ne se donne ni sur la scène pour ou par la chorégraphe, ni dans la salle pour ou par le spectateur.

La chorégraphe conclut l’interview par une phrase qui la relie à Pina Bausch :
ATK – « La danse, c’est ma façon de me relier au monde. D’aborder des sujets auxquels je tiens, de partager le désir de comprendre les choses et de les aimer. Oui, c’est ça, comprendre pourquoi on aime. »

0 Commentaires

Répondre