Walkaround time – Trio – Workwithinwork

namethumb_w600px_img_event_98a65018-a848-43bb-933a-cd3fc9b63765 © Stéphane Couturier
  • Ballet

14 avr. 2017 - 13 mai. 2017

avril 2017 :

  • Vendredi 14 de 19:30 à 21:30
  • Samedi 15 de 19:30 à 21:30
  • Mardi 18 de 19:30 à 21:30
  • Mercredi 19 de 19:30 à 21:30
  • Jeudi 20 de 19:30 à 21:30
  • Vendredi 21 de 19:30 à 21:30
  • Samedi 22 de 14:30 à 16:30
  • Samedi 22 de 20:00 à 22:00
  • Mercredi 26 de 20:30 à 22:30
  • Dimanche 30 de 14:30 à 16:30

mai 2017 :

  • Jeudi 4 de 19:30 à 21:30
  • Vendredi 5 de 19:30 à 21:30
  • Dimanche 7 de 19:30 à 21:30
  • Lundi 8 de 14:30 à 16:30
  • Mardi 9 de 19:30 à 21:30
  • Vendredi 12 de 19:30 à 21:30
  • Samedi 13 de 20:00 à 22:00
  • Samedi 13 de 14:30 à 16:30

Trois entrées au répertoire composent le programme de cette soirée placée sous le signe de l’école américaine.

Monté en 1968, Walkaround Time expérimente les potentialités scéniques du ready-made : Merce Cunningham met en scène les mouvements ordinaires tandis que David Behrman compose une musique à partir de « sons trouvés ». Une coïncidence de modernités qui tire admirablement parti de la structure, de la transparence et du mécanisme secret du fameux Grand Verre de Marcel Duchamp dont s’inspirent les décors. La soirée se poursuit avec deux ballets de William Forsythe, chorégraphe associé au Ballet de l’Opéra de Paris. Après Trio, créé en 1996 pour le Ballet Frankfurt, Workwithinwork, monté deux ans plus tard, pousse l’ossature du ballet classique à ses limites. Au fil des Duetti pour violon de Luciano Berio, les danseurs exécutent une palette de rencontres sans paroles, suite ininterrompue d’idéogrammes muets appariant avec brio la rigueur du détail à la liberté de mouvement.