From Black to Blue

  • Ballet

Théâtre des Champs-Elysées (Paris)

15 Avenue Montaigne
75008 Paris

6 jan. 2016 - 10 jan. 2016

janvier 2016 :

  • Mercredi 6 de 20:00 à 22:00
  • Jeudi 7 de 20:00 à 22:00
  • Vendredi 8 de 20:00 à 22:00
  • Samedi 9 de 20:00 à 22:00
  • Dimanche 10 de 17:00 à 19:00

Le génial Mats Ek dit adieu au public avec un programme de trois ballets dont une nouvelle création magnifiée par sa muse Ana Laguna

She was black (1994)
Mats Ek chorégraphie
Henryk M. Gorecki, musique traditionnelle de Mongolie musique
Ellen Ruge lumières
Semperoper Ballet Dresden danseurs

Solo for 2 (1996)
Mats Ek chorégraphie
Arvo Pärt musique
Erik Berglund lumières
Peder Freiij décors et costumes
Dorothée Delabie, Oscar Salomonsson danseurs

Hâche (2015)
Mats Ek chorégraphie
Albinoni musique (interprété par le Flesh Quartet)
Jörgen Jansson lumières
Katrin Brännström décors et costumes
Ana Laguna, Yvan Auzely danseurs

Le chorégraphe suédois Mats Ek, c’est d’abord un esprit de famille de saltimbanques, doublement hérité de sa mère, la chorégraphe Birgit Cullberg, elle-même formée dans le sillage de Martha Graham, et de son père, Anders Ek, acteur fétiche d’Igmar Bergman. Bon sang ne saurait mentir. La notoriété de Mats Ek dépasse très tôt les frontières de sa Scandinavie natale grâce à un talent en diable à revisiter les « classiques »… du ballet classique. Après son hilarante version de Giselle (salué à son tour comme un « classique » et entrée au répertoire de bon nombre de compagnies à travers le monde), il signe avec succès un cocasse Lac des Cygnes (devenu tout aussi « cultissime »), une Belle au bois dormant… Jusqu’à un récent et tendre Roméo et Juliette. Mais le parcours de Mats Ek ne saurait se réduire à ces revisites contemporaines des grands titres du passé et, en 2000, son nouveau tour de force a pour nom Apartment, une pièce en 12 tableaux sur la vie quotidienne qu’il signe pour le ballet de l’Opéra de Paris. Comme dans She was black quelques années auparavant, il y déploie une écriture chorégraphique à la fois singulière et percutante, composée de mouvements amples, parfois âpres, pour les groupes et d’une finesse ciselée pour les rôles solistes. Enfin, dernier versant de cette œuvre à la fois cultivée et ne manquant pas d’humour, les pièces créées à l’intention de Sylvie Guillem, Smoke (rebaptisé Solo for 2) et plus récemment Bye, créée au Théâtre des Champs-Elysées en 2012. En 2015, Mats Ek a fêté ses 70 printemps… Mais il reste un éternel jeune homme à la ville comme à la scène.

Billetterie par téléphone :
01 49 52 50 50
du lundi au vendredi (sauf jours fériés) de 11h à 18h
le samedi de 14h à 18h

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr