namethumb_w600px_img_event_46c8713e-625c-427d-840f-4265e64652f31 © Pascal Victor
  • Contemporaine (Danse)

Cité de la Musique (Paris)

221 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris

22 avr. 2017 - 23 avr. 2017

avril 2017 :

  • Samedi 22 de 18:00 à 19:00
  • Dimanche 23 de 16:30 à 17:30

Recommandation DanseAujourdhui

ll faut oser danser sur pointes les vibrations du dub balancées en « live » par le Dj réunionnais High Elements !
Cecilia Bengolea et François Chaignaud le font avec brio, accompagnés par Anna Pi, inventant des contrepoints chorégraphiques ardus aux rythmiques rebondies du reggae. Ce Dub Love est un mariage inédit qui est juste bluffant par sa simplicité formelle (le trio oscille entre liberté improvisée et architecture rigoureuse), sa hardiesse physique (sauts, trépidations et balancements incessants), son extrême sensualité (« costumes à fleur de peau et tatouages comme des bijoux »). Construite comme le dub en deux temps, une fois en studio, l’autre en concert, la pièce joue sur la synchronisation et la désynchronisation des mouvements. Tantôt arc-bouté sur pointes, en équilibre, tantôt faussement alangui au sol ou paradant avec légèreté, le trio est dans un état de communion intense. Avec l’autre comme avec les pulsations enivrantes de High Elements… Au fil de ce « concert chorégraphique », la dispersion dans l’espace du plateau est de mise avant que la fusion n’opère, éphémère. La musique, elle, balance sa rage originelle à coup d’échos, de distorsions et de « reverbs », rappelant que le reggae est une musique de combat contre le colonialisme et l’esclavagisme. Comme en écho, la danse se compose et se recompose en direct sur scène, se réinvente, « utilisant les pointes comme arme de résistance. Pour confronter le plaisir de danser au défi de la douleur ».

Référencement Agendas Web : www.danseaujourdhui.fr